Skip to main content

Dispositif Local d'Accompagnement

Qu'est-ce que le Dispositif local d'accompagnement (DLA) ?

Le DLA est un dispositif public qui permet aux associations, structures d’insertion par l’activité économique et autres entreprises d’utilité sociale employeuses de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.

Présent sur l'ensemble du territoire français, il permet aux structures d'être accompagnées localement grâce à un réseau de 106 DLA départementaux et 24 DLA régionaux, portés par des structures associatives aux compétences variées.

En Haute-Marne le dispositif est porté par la Ligue de l’enseignement depuis 2020.

Créé en 2002 par l’État et la Caisse des Dépôts, avec le soutien du Fonds Social Européen, rapidement rejoints par le Mouvement associatif, il est soutenu et financé au niveau territorial par de nombreuses collectivités locales. Le DLA 52 peut ainsi compter sur le soutien financier de l’Etat, de la Banque des territoires (groupe Caisse des Dépôts) et de la Région Grand-Est. Le dispositif est animé au niveau national par l’Avise depuis sa création.

Pour tout savoir sur le DLA rendez-vous sur le site www.info-dla.fr

Découvrez en images comment le DLA accompagne, sur l'ensemble du territoire français, les structures d'utilité sociale employeuses.

Pourquoi faire appel au DLA ?

Vous avez au moins un emploi permanent et souhaitez développer ou consolider vos activités ; vous avez identifié des difficultés qui nécessitent une aide externe ; vous avez des interrogations sur le développement ou la consolidation de votre structure ? Le DLA est la bonne porte d’entrée.

Comment se déroule l’accompagnement ?

Pour suivre les actualités du DLA : inscrivez-vous à la newsletter du DLA en bas de cette page.

L’accueil

Le chargé de mission reçoit la structure pour un temps d’échange et d’information afin de déterminer si elle entre dans le cadre de l’accompagnement DLA. Si ce n’est pas le cas, il peut l’orienter vers d’autres acteurs ou vers d’autres ressources de son territoire.

Le diagnostic partagé

Le chargé de mission DLA réalise, avec la structure, un diagnostic partagé de sa situation et identifie la problématique. Ce diagnostic est élaboré conjointement avec les dirigeants de la structure bénéficiaire qui y participent activement et en valident les conclusions et préconisations. Cette implication de la structure bénéficiaire du DLA est une première mise en mouvement vers le changement.

A savoir - Différences entre un Audit et un Diagnostic Partagé

BUT

  • L’audit est un instrument de contrôle, de vérification.
  • Le DP est un outil de construction d’une connaissance et d’une lecture commune visant à préparer la mise en action autour d’enjeux partagés.

PRINCIPES ET MÉTHODOLOGIE

  • L’audit peut émaner d’une volonté de la structure, mais il est plus généralement mandaté par une instance externe.
  • Le diagnostic partagé repose sur le principe du volontariat de la structure accompagnée.
  • L’auditeur se trouve généralement dans une posture de contrôleur et d’évaluateur.
  • Le chargé de mission est dans une posture d’accompagnement tout au long du DLA, y compris en phase de diagnostic partagé.
  • La démarche participative et la co-construction sont au cœur des principes du diagnostic partagé.
  • La démarche participative ne figure pas dans les principes fondamentaux de l’audit.
  • L’audit s’inscrit généralement dans une démarche analytique. Son questionnement vise à rassembler des données exhaustives permettant d’examiner chaque élément de façon autonome et minutieuse.
  • Le diagnostic partagé tend vers une approche globale et systémique. Son questionnement vise à clarifier les liens entre les différents éléments d’un système complexe.
  • L’audit est conduit à partir d’une grille d’analyse reprenant les critères d’une norme.
  • Le diagnostic partagé se décline à partir du besoin exprimé dans la demande initiale de la structure.

L’élaboration du parcours d’accompagnement

Au terme du diagnostic partagé, le chargé de mission DLA et la structure accompagnée hiérarchisent et priorisent les axes de changement. Sur cette base, le chargé de mission DLA construit puis partage avec la structure accompagnée un parcours d’accompagnement qui s’inscrit dans la durée.

L’accompagnement

Une fois le parcours d’accompagnement construit et partagé, le chargé de mission coordonne la mise en œuvre des actions préconisées. L’accompagnement peut ainsi prendre la forme d’actions à réaliser par la structure bénéficiaire, de partenaires mobilisables sur le territoire, de l’intervention d’un consultant externe en ingénierie individuelle et/ou collective ou d’apports d’expertise par le chargé de mission DLA.

Suivi et consolidation de l’accompagnement

La phase de suivi et de consolidation, qui intervient environ six mois après la fin de l’accompagnement, permet d’inscrire la dynamique de changement dans la durée, d’évaluer les effets de l’accompagnement et son appropriation par la structure, de comprendre les réussites et les échecs et d’identifier d’éventuels nouveaux besoins.

Pour contacter le DLA :

Pierre DAHLAB - Responsable du DLA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél : 06 27 38 04 02

Claire COLLIAT - chargée de mission DLA 52
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél : 06 21 37 05 60

Ligue de l’Enseignement de Haute-Marne
Maison des Associations / Pôle Rostand
24 rue des platanes - 52000 Chaumont
Bureau DLA n°127 – 1er étage

 

Contacts

  • Pierre DAHLAB
  • Responsable DLA 52
  • 06 27 38 04 02
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Claire COLLIAT
  • Chargée de mission DLA 52
  • 06 21 37 05 60
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Animation du réseau

 

Agenda